SociaNum Séance 2 !

Le Jeudi 23 Mars se tiendra la 2ème séance du Séminaire « Sociabilités Numériques : des objets, des terrains, des méthodologies » !

[Rennes, Campus Villejean, Bâtiment A, 3ème étage, Salle Jacques Léonard]

Voici le programme :

9h45 : Accueil autour d’un café

10h15 – Julie Denouël, MCF en Sciences de l’éducation, CREAD, Rennes 2

Faire, défaire, refaire famille. Rôle des pratiques numériques dans la (dé/re)construction des sociabilités @ home

Cette communication aura pour objectif de s’intéresser à la façon dont les usages sociaux ordinaires des technologies numériques d’information et de communication participent de la transformation des sociabilités au sein des familles. A partir d’une ethnographie des pratiques numériques d’une douzaine de familles bretonnes ayant pour caractéristique de reposer sur des configurations diverses (nucléaire, sans enfant, monoparentale, recomposée, plurigénérationnelle, etc.), nous observerons comment les technologies s’insèrent dans les trajectoires de vie de ces différents foyers, accompagnement l’organisation des liens intra et extrafamilaux, et contribuent à la structuration de leur territoire.

11h15 : Roselyne Le Bourgeois, MCF en Sciences de l’éducation, CAREF, ESPE-Université Picardie Jules Verne, Joël Bisault, PU en Sciences de l’éducation, CAREF, ESPE-Université Picardie Jules Verne, et Maria Buverte, Doctorante en Sciences de l’éducation, CAREF

Enseignants du primaire : étudier un forum pour comprendre les préoccupations des enseignants du premier degré en sciences, histoire et géographie.

À partir d’une analyse de 200 posts déposés sur une plateforme en ligne à destination des enseignants du premier degré, nous proposons de rendre compte des usages du dispositif et de la nature des discussions entre enseignants en sciences et en histoire-géographie.
Une analyse qualitative et didactique de quelques fils de discussion
posera la question des écarts entre prescriptions et pratiques
déclarées.

14h00 – Anne-France Kogan, PU en SIC, PREFics, Rennes 2

Lost in transportation : Visibilité du fret, invisibilité sociale

Les TIC embarquées dans les camions accompagnent les évolutions du secteur du transport routier de marchandises en optimisant l’activité du fret. La pression temporelle du flux et les possibilités de contrôle intégrées dans ces dispositifs ont mis à mal les habitudes de sociabilité des conducteurs routiers. Parallèlement, les usages d’internet et du téléphone portable se sont développés. Pour analyser l’évolution de ces pratiques de communication, nous considérons, en référence à la théorie de la reconnaissance d’Axel Honneth, que la visibilité est au cœur des relations sociales. Ainsi, pour faire face à une organisation productive qui conduit à une raréfaction et une réification du social, la possibilité, via l’usage des objets numériques, de jouer sur différentes sphères (privée, amicale ou professionnelle) en les activant alternativement peut se lire comme la nécessité d’élargir le champ de la reconnaissance.

15h00 – Discussion collective / Mise en perspective de l’ensemble des réflexions (épistémologiques, méthodologiques et empiriques) issues des contributions de la journée

16h – Conclusion et café

Nous espérons vous rencontrer ou vous retrouver à l’occasion de cette seconde séance, qui s’annonce passionnante ! D’ores et déjà, vous pouvez noter la date du 13 juin pour la 3ème séance de SociaNum !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *