Fonctions actuelles

* Professeure des Universités en Sciences de l’Information et de la Communication

Université de Lorraine – Département Information-Communication, UFR SHS, Campus de Nancy

EA CREM – Centre de Recherche sur les Médiations – Equipe PIXEL

* Responsable du Master SIDOC – MEEF Documentation

** Obtention de la PEDR en Octobre 2018

Diplômes, titres universitaires, qualifications

2020              Qualification CNU aux fonctions de Professeur des Universités

                       en Sciences de l’Information et de la Communication – Section 71

2019              Habilitation à Diriger des Recherches en Sciences de                                               l’Information et de la Communication

                       École doctorale Montaigne-Humanités, Université Bordeaux                               Montaigne

                       Garant : Vincent Liquète, Professeur des Universités en SIC,                                      Université de Bordeaux

                       Titre du Volume Parcours : « Pour une anthropologie de l’information ».

                       Titre du Volume Recherche Originale : « Vers une poïétique de l’être-au-               monde-informationnel ».

2012              Qualification CNU aux fonctions de Maître de conférences

                       en Sciences de l’Information et de la Communication – Section 71

2011              Doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication

                       Université Lille 3, Laboratoire GERIICO

Sous la direction de Éric Delamotte, Professeur des Universités en SIC, Université de Rouen, et Vincent Liquète, Maître de Conférences en SIC, Université Bordeaux IV.

                        Inscription en première année : octobre 2007.

                        Titre de la thèse : « Imaginaires, représentations, pratiques formelles et non formelles de la recherche d’information sur Internet : Le cas d’élèves de 6ème et de professeurs documentalistes ».

2006              Master 2 Recherche en Sciences de l’Information et de la Communication 

                        Université Lille 3

                        Inscription : septembre 2005.

Titre du mémoire de recherche : « Collégiens et Internet : des imaginaires aux pratiques » (Directrice : Annette Béguin-Verbrugge) / Mention Très Bien

2003              CAPES externe de Documentation

                       Rang de classement national : 1.

2002              Maîtrise en Sciences de l’Information et de la Documentation – Option Lecture Publique, Université Lille 3

Titre du mémoire : « Travaux Croisés : quelles influences sur les pratiques documentaires des élèves ? » (Directrice : Annette Béguin-Verbrugge) / Mention Très Bien

2001            Licence Lettres Modernes, Mention Documentation

                    Université Lille 3 / Mention Très Bien

2000             DEUG Lettres Modernes

                     Université Lille 3 / Mention Très Bien

1998              Baccalauréat Général Littéraire – Spécialité Latin, options Grec et Russe

                       Lycée Condorcet, Lens / Mention Bien

      

POSTE PRCE “Culture Numérique et Usages du numérique en éducation”

L’INSPÉ-Université de Rouen Normandie recrute un·e PRCE Temps Complet pour la rentrée 2020.

L’enseignant·e recruté·e intégrera l’équipe pédagogique prenant en charge les formations à l’EMI (éducation aux médias et à l’information) et au numérique comme objet d’enseignement (culture numérique). Il.Elle aura en charge de déployer (et participer à) la formation des enseignant·es des premier et second degrés ainsi que personnels d’éducation aux problématiques liées à l’intégration du numérique dans la classe (posture enseignante, interactions avec les élèves, situations d’enseignement-apprentissage optimales, réflexion sur l’innovation pédagogique), à la prise en charge de l’éducation aux médias et à l’information incluant une éducation au numérique de tous les élèves. Le.La collègue recruté·e doit posséder une solide culture de l’information, des médias et du numérique.

Fiche de poste complète : ici

Les candidatures doivent être déposées avant le 12 décembre 2019. (Cf. Informations sur la fiche de poste + Site Galaxie)

Avis de Soutenance

J’ai le grand plaisir de vous inviter à la soutenance de mon Habilitation à Diriger des Recherches en Sciences de l’Information et de la Communication qui se tiendra le vendredi 06 décembre 2019 à 14h à Pessac (Université Bordeaux Montaigne – Maison de la Recherche – Salle des Thèses – Esplanade des Antilles).

Titre du Volume – Recherche Originale : “Vers une poëtique de l’être-au-monde-informationnel”
Titre du Volume – Parcours de Recherche : “Pour une anthropologie de l’information”.

La soutenance, publique, se déroulera devant un jury composé de :
M. Vincent Liquète, PU en SIC, Université de Bordeaux (Garant)
Mme Joëlle Le Marec, PU en SIC, Université Paris 4 Sorbonne (Rapportrice)
M. Stéphane Chaudiron, PU en SIC, Université de Lille (Rapporteur)
Mme Brigitte Juanals, PU en SIC, Université Aix Marseille (Examinatrice)
Mme Sylvie Grosjean, Professeure en Communication Sociale, Université d’Ottawa (Examinatrice)
M. Olivier Le Deuff, Maître de Conférences HDR en SIC, Université de Bordeaux (Examinateur)
M. Francis Jauréguiberry, PU en Sociologie, Université de Pau et des Pays de l’Adour (Examinateur).

Je serais très honorée et ravie de vous compter parmi nous pour cette soutenance et le pot qui suivra !

Bien amicalement,
Anne Cordier

Parler aux plus jeunes du “numérique” avec exigence et intelligence, c’est possible !

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous un coup de cœur qui a résonné avec force pour moi en cette semaine particulière. Particulière car on a fêté dans toute la France la Science. Et pour cette édition 2019 de la Fête de la Science, j’ai été invitée en Lozère pour parler et échanger, à diverses occasions, avec des collégien·nes, des enseignant·es, mais aussi ledit grand public, autour de la thématique suivante : “Le smartphone : une fenêtre (trop ?) ouverte sur le monde !”. Avant l’échange avec les publics, une pièce de théâtre, découverte sur l’instant. Et c’est là que réside le coup de cœur dont je souhaite vous parler.

Logo Compagnie – Blog Midi Moins Cinq

Une lumière dans les méandres des poncifs

Alors que les organisateurs de manifestations dédiées aux “écrans”, objets connectés et audit numérique en général, rivalisent de titres racoleurs et légitimants, stigmatisant souvent les pratiques juvéniles liées, les auteurs et comédiens de la compagnie Midi Moins Cinq ont sobrement, mais significativement, intitulé leur pièce “Mille 300 Minutes par Cemaine”*.

21 heures par semaine, c’est le temps moyen de consultation du téléphone portable par les Français·es, tous âges confondus. À partir de ce constat chiffré, je craignais les réactions et discussions habituelles, maintes fois entendues et observées à travers des spectacles sur cette thématique : “Quoi ?! Mais voilà, la perte du lien social, elle est là ! Les gens se renferment sur eux-mêmes ! Connectés à des “machins” non identifiés mais incapables de solidarité et de reliance entre eux ! Et alors, évidemment, le pire dans tout ça, c’est la jeune génération ! Addict’ et soumise à ces outils comme si sa vie en dépendait !”…. Oui, tout cela, on connaît, au café du commerce, dans les médias, parfois les salles de profs aussi, les rencontres avec les parents, bref tout cela on connaît, hélas trop bien…

Et tout cela, les comédiens de la compagnie Midi Moins Cinq nous l’épargnent, désireux de proposer autre chose (je serais tentée de dire simplement : quelque chose !) : une réflexion, philosophique et poélitique (je reprends leur joli terme si évocateur), sur le monde, le temps, la relation à autrui et à soi, à sa mémoire et à celle des autres…

 Photo: A.Cordier -oct.2019

Du gâteau yaourt à Tim Ingold

Tout en préparant un gâteau yaourt (oui, oui, vous avez bien lu), les comédiens citent Tim Ingold, Marguerite Duras, font état de la chronologie des moyens de communication et des enjeux politiques et économiques qui ont sous-tendu et sous-tendent encore leur diffusion dans la société. Le tout est fait avec une profonde intelligence et une documentation scientifique à la base du propos développé qui est particulièrement solide. L’on remonte ainsi le fil du temps de la communication, en lien avec les soubresauts politiques d’une société mondialisée. L’on s’interroge sur les profits économiques vertigineux des GAFAM et l’écart gigantesque avec la pauvreté dans laquelle vivent celles et ceux qui assemblent les pièces de ces objets dans des pays qui semblent si lointains. L’on prend aussi la mesure de cette information, de cet accès à la culture, que les objets connectés favorisent… à certaines conditions, dont chacun·e de nous a la responsabilité.

Dans la salle, une centaine de collégien·es (niveaux 5ème-4ème-3ème) absolument silencieuse, dans la communion d’un souvenir d’enfance évoqué par un membre de la salle… et qui cinq minutes plus tard, s’esclaffe devant les mimiques des comédiens. Les collégien·es passent de l’excitation à la stupéfaction, du rire franc au saisissement incertain. Un tourbillon emporte la salle pendant 1h10 de spectacle, alternant temps de pause, d’écoute…du silence (et du gâteau qui cuit, mais c’est une autre histoire… quoique), et frénésie de la parole tous azimuts, sensation du vertige temporel allié à l’accélération permise par les moyens de communication actuels.

Photo A.Cordier – oct.2019

“C’est pas le portable la question, c’est la main qui le porte”

La pièce “Mille 300 Minutes par Cemaine” s’inscrit véritablement dans une démarche pédagogique constructive d’éducation à l’information et aux médias par l’invitation à une mise en perspective historique et politique des moyens de communication, à une réflexion sur ses propres usages de ces objets et la relation au temps et à autrui que l’on met en place dans un contexte de société de l’accélération (Hartmut Rosa).

Les auteurs et comédiens évitent des écueils/pièges dans lesquels ont coutume de tomber allègrement certains, notamment les spectacles présentés dans les établissements scolaires sur cette thématique (j’en ai vu plusieurs, ai été amenée à débattre à la suite de plusieurs, je peux donc, de l’intérieur du dispositif en quelque sorte, en témoigner).

Avant tout, ils se situent à une égale distance entre une diabolisation excessive et défiante des objets connectés et des usages juvéniles, et une vision béate de notre société et de la façon dont s’emparent les individus – tout particulièrement les enfants et adolescent·es – de ces objets.

Ensuite, dans la même lignée, ils évitent le démagogisme et l’amoncellement de poncifs pour tenir des propos solides et argumentés, appuyés sur des travaux scientifiques reconnus.

Enfin, et de cela je leur suis infiniment reconnaissante : ils n’ont aucune condescendance à l’égard du jeune public. Enfin des adultes qui ne jouent pas aux “d’jeun’s” en parlant un verlan ridicule des années 1990, mâchouillant un chewing-gum en faisant trainer les consonnes… Enfin, des adultes qui restent à leur place… d’adultes ! Et ce, j’insiste, sans condescendance aucune, considérant l’ensemble des êtres humains dans un tout dont ils sont, chacun·e à leur niveau, responsables.

Photo A.Cordier – oct2019

Olivier Bracco et Marc Sollogoub prennent leur public au sérieux, quel que soit son âge, en lui proposant avec humour et conviction une réflexion exigeante et ambitieuse, qu’une mise en scène pleine de trouvailles vient sublimer. Merci, Messieurs, de respecter ainsi celles et ceux qui, comme vous, comme nous, évoluent dans un monde de vitesse où se sentir vivants nécessite de sans cesse (se) poser la question essentielle de votre spectacle : celle du sens.

 

Compagnie Midi Moins Cinq : le blog / la Page Facebook / Contact mail : lemidimoinscinq@gmail.com

Spectacle “Mille 300 Minutes par Çemaine” / Durée 1h10 / À partir de 12 ans. Toutes les prestations/créations de la Compagnie ici.

* Non, non, pas de fôte ici : En écrivant la pièce ainsi, l’on retrouve l’acronyme de Midi Moins Cinq 😉

SociaNum – Séance 26 Juin 2019 !

SociaNum vous avait manqué ?! Eh bien, revoilà SociaNum !

Nous avons le plaisir de vous convier à la prochaine séance du séminaire “Sociabilités numériques” le mercredi 26 juin 2019, à Rennes 2 (Campus Villejean – Salle S 207) ! Voici le programme de cette journée :

9h45 – Accueil autour d’un café

10h15 – Introduction par Anne Cordier, Barbara Fontar et Mickaël Le Mentec

10h30 – Marianne Trainoir, Docteure en Sciences de l’éducation, CREAD, Gis M@rsouin

A la faveur de la publication prochaine d’un numéro de la revue Terminal dédié à la thématique de l’empowerment en régime numérique que je coordonne avec Fabien Labarthe, cette présentation sera l’occasion de faire un point sur les travaux actuels reliant les problématiques numériques aux problématiques de pouvoir d’agir et de capacitation.

Pause déjeuner de 12h15 à 14h

14h – Mickael Le Mentec, MCF en Sciences de l’éducation, CAREF, Gis M@rsouin

Simplifiez vos échanges avec Pôle emploi. Possible ! Les usagers face à la dématérialisation du service public de l’emploi : contraintes et modalités d’action.

Le service public de l’emploi s’est engagé depuis la fin des années 1990 vers un processus de dématérialisation de ses services qui s’est soldé en 2015 par une politique du “tout numérique” offrant aux usagers un accompagnement 100% web. Ce choix politique pose la question de l’accessibilité et de l’accompagnement des usagers aux services en ligne, en particulier les plus précaires. Cette communication s’intéressera aux contraintes auxquelles sont confrontées les publics face au phénomène de dématérialisation et aux actions qu’ils mettent en oeuvre pour réaliser leurs démarches en ligne. Les résultats soulignent l’importance des relations sociales qui, par leurs dimensions affective, de soutien et d’accompagnement, permettent aux publics de renforcer leur capacité d’agir.

15h – Discussion collective / Mise en perspective de l’ensemble des réflexions (épistémologiques, méthodologiques et empiriques) issues des contributions de la journée

16h – Conclusion et café

Conçu comme un espace de dialogue scientifique, le séminaire SociaNum est destiné aux chercheur·es des trois laboratoires qui le portent (CAREF, CREAD, ESO) et ouverts à tou.te.s chercheur.es intéressé.e.s ainsi qu’aux formateur·rice.s appartenant aux institutions de rattachements.

Pour venir aux séances, rien de plus simple : c’est gratuit ! Il vous suffit de vous inscrire auprès de l’un-e de nous =) anne.cordier@univ-rouen.fr / barbara.fontar@univ-renne2.fr / mickael.le.mentec@u-picardie.fr

Alors, vous faites quoi le 26 juin 2019 ?!

Anne CORDIER (UMR ESO), Barbara FONTAR  (EA CREAD) et Mickael LE MENTEC (EA CAREF)

 

 

POSTE ATER Espé Rouen – “Culture numérique et usages pédagogiques”

L’ESPÉ de Rouen – Université de Rouen Normandie recrute pour la rentrée 2019 un-e ATER en 71ème Section (temps complet). L’enseignant-e chercheur-se recruté-e sera rattaché-e à l’UMR IDEES, Équipe 71ème. Le profil complet du poste “Culture numérique et usages pédagogiques” est joint à ce présent message ci-dessous.
Les informations concernant les modalités de candidature (date limite de réception des dossiers : 02 mai 2019) sont disponibles ici : http://communaute-universitaire.univ-rouen.fr/liste-des-postes-d-ater-ouverts-au-recrutement-565826.kjsp?RH=1390160791000#postes

Profil complet du poste : FichePoste-71URN-ATER2019